Comment Google Maps détecte il que vous roulez à moto ?

Google développe depuis quelques années sa fonctionnalité “Vos Trajets” ou Timeline. Elle permet de suivre vos déplacements et les répertorie dans le temps. Si vous avez activé l’historique de position sur Google Maps, vous aurez constaté que celle-ci est très précise concernant vos trajets.

Google reconnait désormais le moyen de transport utilisé, le temps passé sur la route et dans un bâtiment/commerce. Dans cet article, vous allez découvrir comment Google arrive à savoir si vous prenez le bus, le métro, votre vélo ou votre moto.

Détection du mode de transport grâce à l’API Activity Recognition

Cette API (pour faire simple, un petit logiciel intégré au téléphone) va utiliser les capteurs disponibles sur votre téléphone pour capter des données pendant quelques secondes toutes les X minutes. Il va notamment calculer votre vitesse, s’il reconnait des mouvements comme des pas par exemple. Elle est principalement utilisée sur nos smartphones pour le suivi sportif – le nombre de pas par exemple.

Il faut savoir que cette API n’est pas une science exacte, et elle calcule une sorte de “score”, qui juge à quel point il est probable que vous soyez à pied, en bus ou en moto. Egalement, elle se base sur des modèles de Machine Learning, ce qui signifie qu’elle évolue et s’améliore avec le temps.

Les données qui alimentent l’Activity Recognition proviennent de deux principaux capteurs :

Reconnaissance grâce à l’accéléromètre

C’est un capteur situé à l’intérieur de votre téléphone, qui permet de mesurer un déplacement en 3 dimensions (sur les axes X, Y et Z). Ainsi, votre téléphone peut savoir si vous avancez, reculez, montez ou descendez.

Un accéléromètre ADXL337 | CC-BY-2.0 SparkFun

Son intérêt principal repose dans la mesure de la vitesse, mais il a également d’autres fonctions dans votre smartphone.

Reconnaissance grâce au gyroscope

Le gyroscope est un deuxième composant essentiel dans l’analyse de votre activité par Google. Il va lui permettre de savoir la rotation d’un objet, en fonction de la gravité terrestre.

Gyroscope à deux degrés de liberté / Lucas Vieira

Dans notre cas, cela apporte beaucoup d’informations : Vous ne vous penchez pas de la même façon en prenant un virage à moto qu’en prenant un virage en voiture ou en bus.

Reconnaissance grâce aux données cartographiques

Cela peut sembler évident, mais Google dispose d’une incroyable quantité de données de cartographie. Pour déterminer par exemple que vous prenez le bus, il peuvent s’appuyer sur les lignes qui sont disponibles sur Google Maps ainsi que leurs horaires. Les chemins de fer sont représentées sur Google Maps, ils peuvent en déduire que vous prenez le train si vous suivez ces voies.

C’est ainsi que Google – et d’autres constructeurs peuvent déterminer votre mode de transport, en couplant plusieurs capteurs et informations. Ces informations récoltées seront comparées à des “modèles”, qui représentent un virage typique en moto, ou la vitesse typique d’un train par exemple afin de pouvoir déterminer que vous soyez à pied, en vélo ou en tram.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Article précédent
Google Photos Illustration avec Google Pixel en arrière-plan

Comment déplacer des photos de Google Photos à la galerie ?

Article suivant
Logo d'Apple Music

Apple Music : Comment ajouter un membre de la famille ?

Articles liés
Nous utilisons des cookies afin d'enrichir notre contenu.
En savoir plus